Mincir à La Rochelle

Mincir grâce à l'hypnose

La plupart des personnes qui viennent nous consulter et qui veulent perdre du poids, qui veulent mincir, ont déjà fait de nombreux régimes. Elles ont minci mais ont repri les kilos perdus avec bien souvent un « bonus » supplémentaire. D’autres ont arrêté de fumer et ont compensé en remplaçant la cigarette par la nourriture.
Pourquoi une personne intelligente qui veut mincir, se sentir bien dans sa peau, ne peut elle pas réguler son alimentation ?
Pourquoi à un moment, malgré ses bonnes résolutions, son cerveau se débranche et elle se met à dévaliser le frigo ou le placard pour manger (pour certaines, se gaver) et ensuite culpabiliser ?
Lorsque l’on met en place un régime, on a suffisamment d’énergie mentale, de motivation : le simple fait de mincir permet de se booster … mais très vite on ressent des frustrations…de la fatigue …du stress ….. On résiste et puis on lâche petit à petit les bonnes résolutions. On commence par faire quelques petits écarts ….on se décourage… Et on reprend les mauvaises habitudes, puis les kilos… et on remange tout ce dont on a été privé.
Alors la solution pour mincir durablement, c’est quoi ?

Mincir La Rochelle
Au cabinet d’hypnothérapie de LA ROCHELLE, nous travaillons en plusieurs étapes, la plupart des personnes perdent du poids naturellement, sans fatigue ni frustrations.

  1. La première étape consiste à travailler sur ce qui « débranche votre cerveau ». Bien souvent et pour la plupart des gens, le stress, les angoisses, l’anxiété, des blocages en sont la cause. Il est possible de ne faire que cette étape, généralement les compulsions et la façon boulimique de manger disparaissent.
  2. La seconde permet d’accélérer sainement le processus de perte de poids. Pour cela nous travaillons avec une méthode  qui consiste à la mise en place d’un rééquilibrage alimentaire : alimentation de santé et séances Hypno-minceur (anneau gastrique virtuel, programmation minceur, accompagnement….)

Un surpoids peut cacher un problème médical : il est conseillé d’en parler à votre médecin.

Plus d'informations